L'axe social : construire le changement ensemble

Esperanzah! développe depuis ses débuts un volet social important. On considère que chaque personne et ses actes peuvent aider à rétablir un équilibre. C’est pourquoi les associations dans la Place aux Possibles interpelleront sur la notion de la citoyenneté, la place que chacun peut avoir dans notre société.

Pour le dixième anniversaire du festival, nous sommes surtout heureux d’annoncer la collaboration intensifiée avec RWLP, le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté, avec qui nous espérons  (c’est à l’heure actuelle, encore un projet) accueillir des personnes qui n’ont absolument pas les moyens, ni de payer le ticket d’entrée, ni le transport jusqu’à Floreffe.

 

Le volontariat associatif : Le festival n’a pas attendu l’année du volontariat pour collaborer avec le milieu associatif. Depuis 2002, nous sollicitons de nombreuses associations dont les missions lourdes en responsabilité (les différentes missions environnementales, gestion des bars, circulation,…) font l'objet de rémunérations. Ces associations sont toutes des ASBL, clubs sportifs, mouvements de jeunesse, ... et la rémunération qu’elles perçoivent est pour le mouvement participatif. Il ne s'agit donc pas de rémunération individuelle. Chaque participant reste donc un bénévole.

 

Parallèlement, le festival mise aussi sur la participation active de nombreux bénévoles. C’est une démarche intrinsèque au festival pour la dynamique et l’ambiance que cela apporte. De plus cela permet à bon nombre de jeunes d’accéder au festival gratuitement. Billet d’entrée, lunch, boissons, t-shirt sont les récompenses des bénévoles en échange de leurs bons services. 

 

Le tourisme associatif solidaire, rural, à développement social : Le festival accueille chaque année en collaboration avec le Service Civil International (SCI), une vingtaine de jeunes étrangers qui vivent le festival de l’intérieur et nous aident à la construction structurelle du projet.

 

Article 27 : Le festival est accessible aux utilisateurs Article 27. Mille places à prix réduits sont mis à leur disposition. Pour en bénéficier, ceux-ci doivent s'inscrire préalablement auprès de leur travailleur social.

 

Des prix démocratiques : Pour son 10è anniversaire, le festival a décidé de ne pas augmenter ses prix. Un choix difficile mais important parce que le festival repose sur une identité et sur des valeurs dont notamment, l’accès à un prix démocratique. Et cette volonté est à contre-courant de la plupart des autres festivals pour qui retirer des bénéfices est une fin en soi. Et pourtant, économiquement, Esperanzah! reste fragile. La structure budgétaire repose à 82% sur les recettes propres (entrées et bars) et +/- 18% de financement public et sponsors.

 

Intergénérationnel : Le festival est intergénérationel de par l’organisation des trois scènes avec trois ambiances bien différentes, la place faite aux enfants avec un village qui leur est dédié, l’espace réservé aux bébés avec le Poz’Bébé, aux familles, … et aussi grâce à l’aménagement du site qui facilité la circulation et contribue à accueillir un public de tout âge.


PMR :
L’accès aux Personnes à Mobilité Réduite importe beaucoup pour les organisateurs. C’est pourquoi, nous mettons à leur disposition : podiums, places de parking, équipe de bénévoles pour les accueillir et les accompagner sur le site, un local et literie réservés à leur repos, etc.

 

Relax-zone : La consommation de produits illicites est une réalité à laquelle aucun festival n’échappe. L’organisation du festival a décidé de manière consciente et responsable de mettre en œuvre une infrastructure logistique et humaine permettant aux festivaliers de prendre connaissance des dangers liés à la consommation de drogues mais aussi d’accompagner les personnes ayant consommé et qui le vivent difficilement.

 

L’Assistance médicale garantit les premiers soins des visiteurs et les transferts en ambulance en cas de nécessité.

 

Intégration dans le tissu local : Tout d’abord, par l’installation des bureaux du festival, à Floreffe. Pendant le festival, la population de Floreffe est multipliée par quatre. L’organisation veut être à l’écoute des habitants de Floreffe qui accueillent le festival afin de pouvoir répondre aux soucis qu’ils rencontrent lors de l’évènement.

De plus des projets artistiques sont mis sur pied afin d’inviter la population à s’exprimer vis-à-vis du festival. Radio Esperanzah! partira à la rencontre des floreffois et leur permettra de suivre l’évolution des préparatifs avec un rendez-vous hebdomandaire dès le 15 juin.

Sans oublier les milles places du vendredi que le festival met gracieusement à disposition des Floreffois. Celles-ci sont disponibles sur réservation auprès de l’office du tourisme.

Partenaires du festival Esperanzah! 2010